Le défrisage : la quête du cheveu lisse

Le mouvement Nappy Hair a vu le jour afin de valoriser les cheveux crépus naturels et de délaisser des pratiques consistant à dénaturer le cheveu : à l’instar du défrisage.

Cette coiffure, qui consiste à rendre le cheveu raide à l’aide d’un produit, a fait fureur dans les années 70 et 80.

On doit les débuts de sa commercialisation en 1905 quand Mme CJ Walker invente un produit pour permet de soigner la  les problèmes du cuir chevelu, dont beaucoup de femmes noires sont concernées. Mme CJ Walker invente la technique de défrisage à chaud, ce qui a fait d’elle l’une des femmes noires entrepreneure les plus puissantes de cette industrie capillaire.

Cette méthode sera ensuite perfectionnée par l’inventeur et businessman Garrett Augustus Morgan. C’est dans les années 1970 que la version la plus courante a été proposée, soit sous forme de crème défrisante.

Toutefois, les défrisages ne sont pas quelque chose de nouveau et trouve ses origines durant l’esclavage.

Une histoire pas toute aussi lisse

Durant l’esclavage, les coiffures ont longtemps été symboles d’identité pour les esclaves, représentant leurs racines qui les liaient avec leur terre-mère.

La période esclavagiste est marquée par de nombreuses tortures psychologiques que physiques qui se sont opérées par de multiples punitions. Certains maîtres plongeaient la tête des esclaves rebels dans une lessive d’eau mélangée avec du soude caustique. Cette pratique entraînait des brûlures, mais elle rendait surtout le cheveu lisse. C’est comme ça que le défrisage est né.

L’esclavage marque surtout l’avènement d’une idéologie raciste qui perdure encore aujourd’hui : établit une hiérarchie entre les races (sociologiquement parlant) mettant en avant tout ce qui attrait à la blancheur. Elle a été très répressive durant la ségrégation raciale, époque durant laquelle les personnes noires ont voulu effacé tous leurs traits négroïdes afin de s’accommoder aux critères de beauté occidentale imposés par la suprématie blanche.

Le défrisage sera donc un outil utilisé par les personnes noires pour se lisser les cheveux dans le but de rompre avec ces traits physiques qui leur sont propres. De nombreux artistes affichent leur défrisage comme signe de réussite sociale, si bien qu’il était impossible de les apercevoir avec leur cheveu naturel ; à l’image du chanteur et pianiste Nat King Cole. 

Nat King Cole

 

Malgré les luttes, comme le mouvement « Black is Beautiful », qui ont permis de changer le regard sur les cheveux crépus, le défrisage revient alors à la mode dans les années 80 après que les afro-américains aient obtenu leurs droits.

Le défrisage, qu’est-ce que c’est ?

Comme son action l’indique, « dé » « friser » désigne la transformation permanente de la fibre capillaire qui est à l’origine crépu ou bouclé. On modifie alors la texture des cheveux dans le but de les rendre plus lisses.

Sur un cheveu frisé et crépu, on procède alors à un défrisage fort qui se base sur une méthode à base d’alcaline. Les produits alcalins vont permettre d’ouvrir les écailles du cheveu dans le but d’atteindre en profondeur la fibre capillaire afin de briser artificiellement les molécules de kératine.

Cette technique va permettre de rendre la texture du cheveu plus raide.

Nous avons aussi le défrisage thiolé qui va détruire à 30 % les liaisons di-sulfures à l’origine de la frisure du cheveu. Le cheveu va donc se raidir jusqu’à obtenir un assouplissement.

On distingue 2 techniques : une technique à froid qui implique l’utilisation d’une crème défrisante et une technique à chaud par le biais de l’utilisation d’un peigne à défriser qui est chauffé à haute température.

Tout comme le temps de pause, la puissance du défrisage varie selon la chevelure :

  • Pour les cheveux fins et fragiles on utilise un défrisage doux
  • Pour les cheveux fins à normaux, on optera pour un défrisage normal
  • Pour les cheveux épais et résistants, on utilisera plutôt pour un défrisage fort

Se faciliter la vie oui, mais à quel prix ?

On le sait, le risque zéro n’existe pas encore plus lorsqu’on expose notre chevelure à une agression chimique !

L’utilisation de produits défrisants affecte la santé des cheveux : exposés aux brûlures du cuir chevelu mais aussi au chute de cheveux. Et ce n’est pas tout, les dégâts sont pires lorsque le cuir chevelu est déjà irrité.

Le défrisage fragilise complètement la fibre capillaire, entraînant ainsi une perte de protéines, or le cheveu en est composé à 95 %. Les cheveux sont donc plus fragiles ce qui les rend plus secs et plus cassants.

Si le produit défrisant touche le cuir chevelu cela entraîne un déséquilibre du pH du cuir chevelu. Ce déséquilibre entraîne donc l’apparition de pellicules ou d’irritation du cuir chevelu.

De plus, la composition des produits défrisants laisse à désirer puisque celle-ci présente de la soude et des perturbateurs endocriniens.

D’après une étude réalisée par des chercheurs en épidémiologie de Boston parue dans l'American Journal of Epidemiology, le défrisage pourrait provoquer des fibromes utérins, puberté précoce et problèmes urinaires.

Afin de réduire les risques, il est donc important de prendre toutes ses précautions à commencer par établir une bonne routine pour les cheveux défrisés.

Les recommandations de Colorful Black

Les soins capillaires sont importants, encore plus lorsque les cheveux ont subi des traitements chimiques.

Colorful Black vous propose une routine sur les cheveux défrisés :

Étape 1 : Laver avec le shampoing Honey Crème Moisture Retention de Design Essentials hydrate, démêle et lisse la cuticule des cheveux.

Vous pouvez aussi opter pour le Peppermint & Aloe Therapeutics Anti-Itch Shampoo de Design Essentials afin de débarrasser votre cuir chevelu des pellicules.

Étape 2 : Rééquilibrer avec le pH avec l’après-shampoing Rosemary & Mint Stimulating Super Moisturizing Conditioner qui grâce au romarin purifie et rééquilibre les cheveux et à la menthe poivrée qui permet de stimuler la croissance et apaise le cuir chevelu.

Étape 3 : Hydrater avec le Kukui & Coconut Hydrating Leave-In Conditioner de Design Essentials

Sa formule composée de kukui et de noix de coco laissent vos cheveux hydratés et brillants naturellement. Il pénètre en profondeur afin de préserver la santé des cheveux et de prévenir la casse.

Étape 4 : Coiffer avec la Nutriment RX Crème Hairdress de Design Essentials qui, grâce à sa composition riche en vitamines, redonne vie aux cheveux ternes en manque d’hydratation.

Cette crème coiffante permet de mettre fin à la sécheresse tout en restaurant l’équilibre de vos cheveux.

Si vous êtes en pleine transition après avoir arrêter l’usage de produits défrisants, nous vous recommandons les produits de la gamme Raw Shea Butter de Shea Moisture.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez nos astuces pour prendre soin de vos cheveux crépus en transition.

Escriba un comentario

Todos los comentarios son moderados antes de ser publicados