Les pointes : une nouvelle approche par Anna, Fondatrice

Les pointes

Une nouvelle approche par Anna, la fondatrice

"Au lieu de couper vos pointes tous les 3 mois, faites un bilan sanguin"

On entend souvent “couper vos pointes tous les 3 mois” dans le but de garantir la santé et la pousse de vos cheveux. Pourtant cela n’a aucun effet sur la pousse des cheveux.

On coupe nos cheveux seulement s’ils présentent des fourches, des noeuds visibles à l’oeil ou au toucher et qu’ils sont abîmés et non pour prévenir la casse. 

Sachez que le cheveu pousse entre 0,8 et 2 cm par mois, même si vous avez l’impression qu’ils stagnent. La casse des cheveux peut parfois révéler des carence en fer ou autres vitamines. Le fer est un élément crucial quant à la nutrition et l’oxydation du cheveu. 

Une carence en fer provoque : 
• un affinement du cheveu
• une casse plus facile

C’est pourquoi il est important de faire des bilans sanguins afin de vérifier l’état de notre santé. Eh oui, une bonne santé se reflète sur notre fibre capillaire. 

N’oublions pas également d’adapter une bonne routine capillaire et d’utiliser les bons gestes si l’on veut accélérer la pousse de nos cheveux. Nous pouvons aussi accélérer ce processus à l’aide de compléments alimentaires comme le “Complexe de pousse” de D-Lab.

Entre égalisation et coupe des pointes

"Il ne faut pas confondre égalisation et coupe des pointes"

Avez-vous l’impression que la longueur de vos cheveux stagne ? Par conséquent, vous vous dites peut-être que vos cheveux ne poussent pas ?

Aujourd’hui on déconstruit le mythe de couper nos pointes “en gros” (et non “au détail”) cf. les nombreux “avant / après” que l’on voit souvent.
En effet, une rangée de pointes claire-semées n’est pas forcément le signe qu’elles sont à couper. Pourquoi ?

Imaginez un groupe de coureurs au départ d’une course. Ils font bloc puis peu à peu chacun prend son rythme : certains auront du mal à suivre, alors que d’autres feront la course en tête. Au final, le groupe se sépare et apparaît moins dense. Pourtant, il ne viendrait pas à l’esprit des organisateurs d’interrompre la course, de disqualifier les coureurs parce qu’ils ne forment plus un bloc.

Cette image de la course et des coureurs permet de comprendre la pousse de nos brins de cheveux qui n’est pas homogène. Elle dépend de leur vécu et de leur situation au niveau du cycle capillaire qui comprend 3 phases de croissance :
1- anagène (pousse) 

2- catagène (repos)

3- télogène (chute)

Illustration : les pointes qui dépassent peuvent être dans une phase de croissance anagène et les pointes au-dessus, qui nous paraissent saines, peuvent être dans une phase catagène ou télogène et avoir un vécu difficile qui nécessite de les couper.

Ainsi, privilégiez la coupe des pointes abîmées “au détail”.

Quels sont les signes de pointes abîmées ?

• au toucher, vous sentirez des petites boules, une sensation rude, vos pointes auront tendance à s’accrocher aux cheveux sains
• visuellement, vous verrez ces petites boules, des pointes en bataille
• au moment de l’hydratation de vos pointes, ces dernières réagiront difficilement à l’application du produit malgré votre insistance au doigts ou à la brosse

Au final, en laissant vos cheveux évoluer à leur rythme vous retiendrez de la longueur.

Notez que l’égalisation est possible pour des raisons esthétiques, afin d’apporter une homogénéité à votre coupe surtout si vous lissez vos cheveux. Cependant, vous l’aurez compris. elle n’est pas à confondre avec la coupe de vos pointes qui seraient abîmées.

* Lorsqu’on coupe ses cheveux on utilise bien sûr une paire de ciseaux de coiffure adaptée comme celle de Colorful Black vendue dans un étui en cuir.

Escriba un comentario

Todos los comentarios son moderados antes de ser publicados